Production d'enzymes sans lyophilisateur

 


Dans cet article de Bhadra et ses collègues,  décrivent une méthode élégante pour lyophiliser des bactéries sans lyophilisateur.

Récemment cette équipe a mis au point des réactifs "cellulaires" - des bactéries lyophilisées surexprimant des protéines d'intérêt - qui peuvent remplacer les enzymes pures commerciales dans les réactions typiques de diagnostic et de biologie moléculaire. Afin de rendre la technologie des réactifs cellulaires largement accessible et de permettre une production locale avec un minimum d'instrumentation, ils présentent dans cet article une méthode considérablement simplifiée de préparation des réactifs cellulaires qui ne nécessite qu'un incubateur bactérien commun pour cultiver et ensuite sécher les bactéries exprimant les enzymes à 37°C à l'aide de dessiccants chimiques peu coûteux. 

Ils démontrent l'application de ces réactifs cellulaires séchés dans des processus de biologie moléculaire et synthétique courants, tels que la PCR, la qPCR, la transcription inverse, l'amplification isothermique et l'assemblage d'ADN Golden Gate, dans la construction de kits de test faciles à utiliser et dans la production rapide de réactifs pour répondre à des demandes de diagnostic extraordinaires telles que celles auxquelles est confrontée la pandémie actuelle de SRAS-CoV-2. 

En outre, ils démontrent la faisabilité de la production locale en mettant en œuvre avec succès cette procédure minimisée et en préparant des réactifs cellulaires dans plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, le Cameroun et le Ghana. Leurs résultats démontrent les possibilités de production locale et distribuée de réactifs facilement évolutifs et mettent en évidence les opportunités offertes par la biologie synthétique en général.

Commentaires